caddies pour la vente au détail

L’industrie du détail est un secteur dynamique où la stabilité est rarement de mise.  Les détaillants se concentrent sur leurs résultats financiers, et plusieurs oublient qu’il est important de développer et de promouvoir une stratégie de gestion des absences efficace. La main-d’œuvre du secteur du détail est très diversifiée; composée d’employés représentant diverses tranches d’âge, incluant des étudiants, des retraités, et d’autres catégories d’individus. Les écarts dans les horaires de travail et les taux de roulement sont importants, et, souvent, les employeurs du détail gèrent des magasins dans de multiples locations à travers le pays, ayant divers processus opérationnels.

Face aux nouveaux concurrents qui arrivent régulièrement sur le marché, les détaillants doivent demeurés compétitifs. Ainsi, malgré la pandémie actuelle, des détaillants continuent de se battre pour rester compétitifs, en offrant des options de collecte à l’auto et de commande en ligne, augmentant ainsi la demande et les exigences pour le personnel de première ligne.

Pourquoi la gestion efficace des absences est-elle si difficile dans l’industrie du détail?

L’absentéisme est un problème sérieux pour la majorité des organisations, mais l’industrie du détail semble particulièrement touchée. Plusieurs commerces de détail sous-estiment l’impact financier global de cet absentéisme. Bien que les salaires moyens plus bas contribuent à réduire l’impact financier individuel des absences des employés par rapport à d’autres secteurs, une gestion inadéquate de ces absences entraîne rapidement une accumulation des coûts directs et indirects.

Les gestionnaires de magasins ou les gestionnaires opérationnels s’occupent généralement de la gestion et de la planification du retour au travail pour tous les types d’absences : accidents de travail, lésions professionnelles, maladie ou congés pour raisons personnelles et absences quotidiennes (par exemple, les visites médicales, les défis liés à la garde d’enfants, etc.). Souvent, ces personnes possèdent une expérience limitée en matière de gestion des absences et elles ont de nombreuses priorités concurrentes qui nuisent à l’efficacité d’une stratégie de retour au travail.

La plupart des organisations ont un mécanisme de signalement interne qui relate la situation financière de leur programme actuel de gestion des absences. Cependant, ce signalement s’arrête souvent à l’échelle du gestionnaire local. Ce manque d’inclusion pendant le signalement et la budgétisation ou la planification annuelle constitue une lacune qui doit être corrigée pour assurer une harmonisation et un contrôle organisationnels suffisants du programme de gestion des absences. Tous les échelons de l’entreprise devraient connaître et comprendre l’impact financier des absences, faute de quoi les risques ne peuvent pas être identifiés, et les opportunités ne peuvent pas se concrétiser.

Les absences n’impactent pas seulement l’employé qui prend un congé et à son gestionnaire; elles nuisent également aux collègues de travail et aux clients. Une pénurie de personnel imprévue occasionne souvent une charge de travail supplémentaire pour les autres employés, notamment durant les saisons de pointe, ce qui peut miner la collaboration et susciter de la fatigue et du ressentiment. En outre, les conflits interpersonnels ou les conditions de travail difficiles peuvent causer une réaction en chaîne et augmenter le nombre d’absences. En particulier, les employés qui deviennent des « absents chroniques », en rapportant des absences plusieurs fois par an, peuvent saper le moral du personnel, créer de mauvaises relations de travail et contribuer à une culture de travail où un nombre croissant d’employés sollicite des absences inutiles.

La compensation et la rémunération globale jouent un rôle important dans la gestion des absences, car les absences imprévues peuvent avoir un effet financier dévastateur pour certains employés.  Les salariés plus juniors ou les étudiants vivent souvent d’une paie à l’autre, et, par conséquent, l’impact financier ressenti par l’employé pendant son absence augmente. De plus, comme la majorité des employés de première ligne du secteur du détail ne sont pas autorisés à cotiser à un régime d’avantages sociaux collectif, il existe un risque fondamental de fréquences d’absences exagérées en vue de profiter d’un avantage auquel l’employé n’aurait pas eu accès normalement. Le manque de primes d’encouragement ou d’autres primes de rendement pourrait également influer sur la motivation des employés à un retour au travail ou à sa participation à un programme de travail modifié.

Enfin, la variabilité des horaires de travail est un enjeu important pour le retour au travail et les traitements, car les employés qui ont un horaire variable s’investissent généralement ailleurs pendant les heures où ils ne travaillent pas, ce qui entraîne des retards et des vides dans la planification de leur retour au travail et leur capacité à suivre un traitement. Ces engagements peuvent inclure un autre emploi, des heures de cours et des engagements familiaux (par exemple, la garde des enfants), sans oublier la conciliation travail-vie privée de l’employé.

Quelques opportunités pour les détaillants

Bien que l’industrie du détail ait des défis uniques, les détaillants disposent de nombreuses possibilités dont ils peuvent profiter grâce à des programmes bien gérés de gestion des absences :

  1. Ressources spécialisées dédiées à la gestion des absences
    • La présence d’une équipe ou d’un service dédié permet d’avoir une approche uniformisée de gestion des absences avec une stratégie qui est alignée avec les objectifs de l’entreprise, permettant ainsi l’identification proactive des risques ou des opportunités. Des ressources spécialisées alignées avec le programme de gestion des absences peuvent réduire considérablement la charge administrative des gestionnaires et RH, et leur permettre ainsi de se concentrer sur leurs priorités. Cette approche permet également à l’employeur d’avoir une bonne visibilité des coûts et des répercussions des absences, tout en promouvant un système qui permettra une résolution proactive des problèmes plutôt que réactive. Cela permettra aussi à l’employeur de mieux comprendre la gouvernance du système de gestion et sa capacité à contester les réclamations, le cas échéant, afin d’éliminer les coûts d’indemnisation injustifiés.
  2. Formation efficace des gestionnaires
    • Les gestionnaires ayant généralement une expérience limitée en matière de gestion d’absences, il est essentiel de leur offrir une formation appropriée sur tous les aspects clés du programme de gestion des absences. Même si des ressources spécialisées peuvent permettre de gérer le processus de réclamation, l’implication des gestionnaires est inévitable durant la vie d’une réclamation. Offrir des formations spécialisées sur le processus d’identification d’un incident et des mesures obligatoires des agences provinciales; les procédures et meilleures pratiques de retour au travail; la gestion de la santé mentale favorisera un ralliement des gestionnaires et un environnement de collaboration centrée sur une gestion proactive des absences.
  3. Analyse des IRC et diffusion
    • Les indicateurs de rendement clés (KPI) sont essentiels non seulement à l’échelle corporative, mais également au niveau des magasins et centre de distribution. La diffusion des IRC permet aux gestionnaires de mesurer le rendement de leur magasin/site par rapport aux autres et ainsi avoir une meilleure compréhension de leur performance par rapport à leurs pairs. La définition de critères pour le rendement des sites accroît la sensibilisation et la responsabilisation vis-à-vis des programmes d’absence, et permet l’identification et la mise en œuvre d’initiatives de prévention ciblées sur les sites peu performants.
  4. Technologies de gestion optimisée des absences
    • Souvent, les détaillants ne disposent que de très peu, voire d’aucune technologie pour enregistrer et gérer adéquatement les absences, ce qui entraîne des erreurs, des incohérences et des occasions manquées de réduire les coûts. Conserver toutes les données d’absence dans une plateforme optimisée assure une cohérence et un accès rapide aux informations, ce qui offre un tableau précis des tendances, des fréquences et des données agrégées. Les rapports et les statistiques peuvent ainsi servir à définir des IRC qui seront diffusés régulièrement au sein de l’entreprise, suivant la portée appropriée.
  5. Programme amélioré de retour au travail
    • La gestion des absences est axée sur la reconnaissance d’opportunités de retour au travail, et les détaillants ont une multitude d’occasions de s’adapter aux besoins des employés ayant des contraintes. Le secteur du commerce de détail est constitué d’un large éventail de rôles et responsabilités qui exigent divers degrés de fonctionnalité, qui vont de tâches sédentaires aux tâches lourdes. Les employeurs ont ainsi une chance unique de s’adapter à presque toutes les restrictions imposées, y compris les heures réduites, le cas échéant. Des options de travail modifié doivent être définies et proposées par écrit dès qu’un accident est signalé. Les propositions peuvent toujours être adaptées à mesure que d’autres informations relatives aux capacités fonctionnelles sont reçues, mais il est important de s’assurer que le travail modifié est proposé immédiatement pour minimiser l’impact financier.

Comment la gestion des absences peut-elle aider les détaillants à accroître leurs résultats?

Même si les paramètres statiques rendent le secteur du détail difficile, des paramètres variables permettent de réduire les coûts, d’améliorer l’efficacité et d’accroître la productivité. De nombreux détaillants ne sollicitent du soutien que lorsque leurs programmes de gestion des absences sont dans un état critique. La gestion des absences doit être une priorité pour les organisations afin d’optimiser leurs procédures et ainsi d’en tirer des avantages financiers.

 

Les informations fournies sur ce blog sont destinées à un usage éducatif général. Il n’est pas destiné à fournir des conseils juridiques. ReedGroup ne fournit pas de services juridiques. Consultez un avocat pour obtenir des conseils juridiques sur ce sujet ou sur tout autre sujet.